Interview d’une naturopathe Kardou Hafssa.

Salam aleykoum wa Rahmtaulahy wa Barakatou Kardou Hafssa, peux-tu te présenter brièvement ?

Wa ‘alaykom salam wa rahmatullahi wa barakatuhu.

 Je me nomme Hafssa, je suis Naturopathe et praticienne en hijama dans la ville de Nice où je vis et où j’ai ouvert mon cabinet depuis fin janvier 2018.

Quel est ton cheminement professionnel ?

C’est après l’obtention de mon bac S (spé math) que j’ai entamé des études en science de la Terre à l’université, que j’ai interrompues pour fonder une famille. 

Malgré cela je n’ai cessé de mettre à jour mes connaissances durant toutes ces années en me documentant sur des sujets scientifiques peu importe de quoi ils traitaient, surtout ceux traitant de la santé.

Alhamdulillah bien qu’étant mère de famille, internet m’a permis de continuer à enrichir mes connaissances.


Hafssa Kardou Naturopathe certifiée

C’est après plusieurs années de recherches, d'envie de partager mes connaissances ainsi que le désir d’aider mon prochain que je me suis tournée vers la naturopathie.

Pour moi il n’était pas possible de dissocier naturopathie et hijama, j’ai donc cherché à être formée par un professionnel rigoureux dans sa pratique quasi perfectionniste dans ce domaine, j’ai nommé DOCTEUR AIT M’HAMMED MOLOUD (HAFIDHO ALLAH).

En effet je cherchais à pratiquer la hijama dans les règles de l’art et j’ai été servie AlhamdulillAh.

Toujours dans ma quête de connaissances afin d’être le plus utile aux autres, je me suis aussi formée en réflexologie plantaire (thérapie zonale).

Tu es rédactrice d’un site dans lequel tu évoques le sujet de la Médecine non-conventionnelle et le bien-être dans les Alpes-Maritimes, pourrais-tu nous expliquer de quoi s'agit-il ?

La naturopathie est un ensemble de pratiques visant à aider l’organisme à guérir de lui-même (auto guérison) par la grâce d’Allah.

En effet l’organisme est capable de se défendre des agressions extérieures (virus par exemple) et de guérir spontanément incha Allah.

Le but de la naturopathie est donc de renforcer les réactions de défense de l’organisme par divers procédés naturels (jeûne, massage, musculation, hijama, méditation, etc).


Dans la naturopathie, on va chercher avec le patient les causes de la maladie plutôt que d’en traiter que les symptômes.

La hijama qui fait partie de ces procédés naturels, a pris une place importante dans ma pratique du fait des résultats positifs qu’elle a eu sur la santé pour prévenir les maladies, soulager les douleurs ou même booster la fertilité.

Et la liste n’est pas exhaustive.

Quelle est la différence entre la médecine conventionnelle et la médecine alternative ?

La médecine dite conventionnelle a cette capacité que la médecine douce n’a pas.

 Celle de pouvoir poser un diagnostic, prescrire des ordonnances, des scanners, des prises de sang, etc.

 C’est d’ailleurs pour ces raisons que ces deux médecines sont complémentaires. Un naturopathe ne pourra rien faire sans l’avis d’un médecin.

Il en est de même pour le recours à la hijama.

Tout praticien soucieux de sa bonne pratique ne pourra jamais intervenir sans l’avis d’un médecin.

Penses-tu que ton activité peut être utile à des personnes dépressives ou atteintes par des maux occultes ?

C’est possible, car je pense surtout que la guérison vient d’Allah mais comme le dit Hippocrate : « Si quelqu’un désire la santé, il faut d’abord qu’il se demande s’il est prêt à supprimer les causes de sa maladie. Alors seulement il est possible de l’aider. ».
Je conseille aussi à ces personnes de s’obstiner à vivre une vie normale et ne pas laisser les idées noires prendre le dessus.

Notamment en retournant vers Allah en premier lieu.

Quels remèdes relatifs à la médecine alternative recommandes-tu pour des personnes éprouvées par la dépression ou des maux occultes ?

L’alimentation a un rôle primordiale comme le soulignent plusieurs études et l'article suivant.

Aussi un suivi psycho-thérapeutique peut être d’une grande aide. La hijama quant à elle sera complémentaire.

Quels conseils donnerais-tu à toutes les personnes éprouvées par la dépression, qu’il s’agisse d’un mal occulte ou non ?

Certes, la difficulté s’accompagne toujours d’une facilité (sourate 94, verset 5).

Le prophète ﷺ

a dit

« Il n’est pas une fatigue ou une maladie, ou un souci, ou une peine, ou un mal, ou une angoisse qui touche le musulman, jusqu’à l’épine qui le pique, sans que Dieu ne lui efface à cause de cela une partie de ces péchés. » (Unanimement reconnu).

Aussi si la personne atteinte par ces maux, décide d’en apprendre plus sur Allah et sur Sa Sagesse, elle guérirait plus rapidement par la Grâce d’Allah Le Très Haut.

Que propose ton site à nos lecteurs ?

Mon site présente principalement ce qu’est la naturopathie et la hijama.

En revanche les réseaux sociaux dans lesquels je suis plus présente leur fournira incha Allah, je l’espère, des informations utiles sur leur santé, leur spiritualité, leur bien-être général, de quoi les motiver à avancer dans leur quête du bonheur.

 Je propose des solutions qui ont fait leurs preuves afin d’être le plus utile possible.

Comment nos lecteurs peuvent te joindre pour d’éventuelles consultations ?

On peut me joindre via mon site, les réseaux sociaux ou par téléphone. Je le suis aussi via le site tabiben1clic.com.

Qu’Allah Le Très Haut te récompense en bien et bénisse ton travail. 

Amin

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Interview d’une naturopathe Kardou Hafssa.”

Touché par un regard envieux ?